biographie›››

Rien ne se perd... rien ne se crée, tout se transforme. Aedeyn s'est construit sur les cendres d 'une aventure de quatre ans appelée VOIX:OFF, groupe dissout à la fin de l'année 2008. Stéphane (guitare), Wladys (batterie) et Yves (basse) posent dès lors les bases d'un groupe aux influences rock US indéniables. Mais il y a cette ambition. Faire du rock EN français, sans faire du « rock français ». Allier la langue de Molière aux riffs métalliques, ciselés et puissants qu'elle fréquente si peu. Et trouver le chanteur qui relèvera le défi.

Les premières ébauches instrumentales alternent, naturellement, envolées mélodiques et gifles métalliques, comme le ferait une synthèse d'Incubus, Deftones, Soundgarden ou encore Chevelle. La voix devra être à la fois claire et puissante. Les auditions s'enchaînent. 2010 arrive à son terme. Après une dizaine de tentatives décevantes, Jérémy se saisit enfin du micro, avec les allures d'une évidence. Le groupe est désormais au complet.

Fin avril 2011, une première démo de cinq titres est enregistrée. Les conditions d'enregistrement sont modestes : les instruments sont enregistrés « live » en une journée, la voix est posée le lendemain. Cet avant-goût alimente les supports internet, est distribué à quelques scènes et diffusé régulièrement sur la radio locale RPL. Le quatuor est désormais sur tous les fronts : premiers concerts, nouvelles compositions et préparation de l'enregistrement studio.

Celui-ci a lieu au printemps 2012. Au studio In Situ, Christophe Douay (The Necklace, Unswabbed...) donne toute leur dimension aux cinq titres de l 'EP « Impression d'errer ». Sa sortie a lieu le 8 décembre 2012.